You are using an outdated browser. For a faster, safer browsing experience, upgrade for free today.

Quelle joie de voir que le Seigneur nous appelle

Nous avons eu dernièrement la joie, en tant que Communauté des Serviteurs de l’Évangile, de vivre les promesses de 13 Serviteurs laïques (mariés, célibataires, actifs, retraités, étudiants…) dans l’Eglise St Géry à Valenciennes. Ils se sont engagés à suivre le Seigneur au sein de leur Promesses Promesses  famille, de leur paroisse, de leur travail. Ils voudraient être des signes de cette miséricorde de Dieu qui est si importante dans notre charisme. D’origines sociales, culturelles, régionales… différentes, le Seigneur les fait cheminer « ensemble » dans un même esprit de mission et de service, chacun dans son lieu de vie et son contexte.

Quelle joie de voir que le Seigneur appelle des personnes de tous âges (de 20 à 79 ans !) pour vivre de sa joie et pour la partager autour d’elles.

Nous vous partageons quelques-uns de leurs témoignages qui expliquent pourquoi ils se sont engagés :

 

Juliette et Nicolas de Neuville en Ferrain

Par la spiritualité des Serviteurs de l’Evangile, chacun à sa manière a pu découvrir les différentes facettes de l’amour du Seigneur: un amour de père, un regard plein de miséricorde, qui donne confiance et espoir… Ce réservoir d’amour reçu, nous ne pouvons pas le garder pour nous, il  nous pousse à suivre le Seigneur, et à continuer ou partir en mission.

Nous ne sommes pas des “super chrétiens”, pas parfaits, mais Dieu nous demande ce dont il nous sait capables. On compte sur lui et sur l’entraide entre nous et avec vous.

Juliette et Nicolas Juliette et Nicolas  

Pourquoi faire ces promesses aujourd’hui?

- C’est d’abord un merci, pour le vécu de ces années avec la communauté. En s’entraidant, nous prenons conscience de la présence de Dieu, dans les différentes étapes de nos vies. Nous vivons ensemble une fraternité qui nous ressource pour assumer notre vie.

- S’engager aujourd’hui, c’est aussi un signe fort, un témoignage, oser parler de notre foi en invitant et en expliquant autour de nous ce qu’on va faire, ce n’est pas facile même avec nos amis.

-enfin c’est la possibilité de prendre des forces pour partir en mission là où nous vivons, au service de l’église et de ceux qui sont aux périphéries.

 

Marie-Josèphe de Renescure

Pourquoi prononcer une promesse dans la Communauté ?

Parce qu’un jour en discutant avec un prêtre des différentes difficultés renMarie Josephe Marie Josephe  contrées, il m’a dit : « Aime selon l’évangile »

Donc pour moi  c’est donné à chacun.

Pour cela il faut aller vers les autres.

Comme Jésus le Jeudi Saint « a enlevé son vêtement » il faut se dépouiller de son MOI pour être à l’écoute et au service de sa famille, des malades, de sa paroisse...

Agir seule n’est pas facile.

L’accompagnement d’une communauté est alors indispensable quand la foi vacille et aide à revenir à Dieu, à retrouver son amour, à lui faire confiance, pour continuer à avancer malgré mes faiblesses.

 

 

 

Thanh et Geoffroy de Bruxelles.

Elle : Dieu m'appelle à vivre de son Amour, à puiser sans cesse en Lui, et à transmettre autour de moi, la richesse de ce qu'il me donne. Car c'est un trésor! J'ai l'impression d'avoir découvert un trésor, alors comment ne pas le partager!

Dans la petite vie (vie simple) qui est la mienne, à travers mon rôle d'épouse, de mère, à travers mon métier de médecin, avec les amis et la famille, je vois que Dieu met plein de personnes sur mon chemin, et a un message d'Amour à transmettre à chacune de ces personnes. puzzle puzzle  

A mes enfants, je veux leur transmettre  ce feu d'amour qui nous pousse à vouloir faire le bien autour de nous, comme Jésus l'a fait. 

Dans mon travail, chaque jour, je rencontre des patients, des familles inquiètes, des infirmières avec qui on partage beaucoup de choses (des situations difficiles, des réanimations, des fins de vie). Je sens combien la présence de Dieu dans toutes ces situations, peut faire la différence. Essayer d'aimer chaque personne, comme Dieu l'aime, la comprendre, l'accepter comme elle est. C'est comme cela que, petit à petit, on construit le Royaume, et on change le monde. 

Lui : Par la prière, je sens que Dieu me guide sur un chemin spirituel, un chemin de foi, un chemin de Vie. Je n’ai pas eu un appel révolutionnaire, mais j’ai senti - et je sens toujours - que Dieu est avec moi dans mon quotidien, dans ma famille, dans mon travail, dans mes amis et connaissances.

C’est parce qu’aujourd’hui, je ne me vois plus avancer seul sur le chemin de Vie, que je fais mes promesses: pour pouvoir m’engager avec le Seigneur.

 

Jean-François d’Orchies

Des promesses, j'en ai fait beaucoup et j'en ai tenu très peu...

alors aujourd'hui, une promesse de plus...?

La rencontre avec la communauté m'a fait découvrir l'infini Miséricorde de Jésus et je me suis rendu compte que Lui, sa promesse d'Amour, Il l'a toujours tenu.

" Si ma conscience me condamne,  Dieu est plus grand que ma conscience" dit Saint Paul.

Le mystère de cet appel, c'est Dieu qui le connait. Dans toute conversion, c'est Dieu qui a l'initiative.

Aujourd'hui, je ne me sens pas la force de dire "oui" mais j'ai encore moins la force de Lui dire non.

Dans notre foyer, montrer le bon exemple n'est pas toujours facile mais montrer la Source, c'est toujours possible.